CCM2

2011.08 .23

UQAT-Pavillon des sciences: La structure de bois prend forme!

Les forets, les lacs et les caps rocheux composent les paysages naturels de l’Abitibi-Témiscamingue et de ses villes et villages.

L’approche conceptuelle s’inspire donc de la rencontre de la forêt et des mines dans la mise en forme du projet, ainsi que dans la réponse architecturale au programme, soit un véritable « Pavillon des Sciences » orienté vers la recherche et dont les références aux mondes des mines et des forêts y ont une place de choix.

Volume bureaux = les forêts / Volume labos = les caps rocheux, les mines

Dans ce sens, le développement du volume des bureaux réfère à la forêt et au bois, tandis que le développement du volume des laboratoires réfère aux caps rocheux, aux phénomènes géologiques (failles, strates, etc.), ainsi qu’aux métaux et minéraux qu’on retrouve sous terre.

Le développement du volume des bureaux, tout en bois, tire parti des caractéristiques du matériau et des qualités et ambiances que l’on retrouve en foret :

- la structure omniprésente, expressive et répétitive, s’inspire des espaces boisés de grands arbres

- de nombreuses surfaces intérieures en parement de bois génèrent dans les espaces communs et les circulations principales, une atmosphère feutrée et chaleureuse

Infographies du projet

Réalisé par Côté Chabot Morel, en consortium avec Trame consultants et Briere Gilbert, architectes.