CCM2

2013.12 .05

Lauréat: Mérites d’architecture de la Ville de Québec | Centre sportif Giffard

CONCEPT ARCHITECTURAL

Le parti architectural s’efforce de marquer l’imaginaire des citoyens de l’arrondissement et le milieu urbain en proposant un bâtiment phare suscitant l’intérêt par une présence marquée tel un élément signal, au sein de l’environnement urbain de la Ville de Québec, et ce, tant à l’échelle du piéton que de la circulation automobile. Situé près d’un axe routier important de la ville, l’autoroute Félix-Leclerc, le complexe sportif s’implante au milieu urbain en projetant une architecture actuelle, contemporaine et distinctive, suggérant rapidement aux passants qu’il s’agit d’un point focal d’activités sportives hivernales et estivales (patins, soccer, piscine, vélos, skateboard, basketball). La source d’inspiration du concept architectural tire sa force de la matérialité et de l’immatérialité des phases physiques liées à la nature de l’eau (glaciation, sublimation, évaporation) :

LA GLACELA NEIGELA GIVREL’EAU

THÈMES GÉNÉRATEURS DE CRÉATIVITÉ ET D’ARCHITECTURE

La glaciation, la cristallisation, l’évaporation, la transparence, la translucidité, la solidité : la neige, la glace, le givre,  l’eau dans tous ses états physiques a servi de catalyseur pour le concept architectural.

Le parti formel propose une volumétrie simple pour les espaces sportifs (soccer et patinoires) unifié par un volume distinctif, l’entrée principale, comprenant le hall commun, la salle multifonctionnelle, les bureaux administratifs et le secteur restauration. Le volume des patinoires et gradins compose un glacier de neige blanche défini et morcelé par le froid et le vent. La morphologie de l’entrée principale résulte aussi des phénomènes physiques de la glaciation et de la cristallisation de l’eau. Ce volume, plus complexe, suggère un glacier aux formes brisées, aux surfaces transparentes et translucides. Le hall d’entrée se déploie et marque sa présence dans l’environnement urbain par sa couleur blanchâtre de jour et son éclat lumineux le soir, telle une lanterne. La qualité des espaces intérieurs est largement accentuée par l’optimisation de la lumière naturelle. Celle-ci pénètre par un hall de circulation largement vitré et se distribue par réflexion et réfraction dans tous les espaces communs adjacents.

Projet réalisé en consortium avec CLC architectes